mardi 4 octobre 2011

Royal chocolat...

ou Versaillais, ou encore Trianon. Peu importe le nom, ce gâteau est toujours une valeur sûre pour les amateurs de chocolat.
A l'époque où j'étais étudiante, je n'aimais quasiment que les desserts au chocolat. Mes glaces étaient toujours au chocolat, et mon gâteau préféré était le Versaillais d'un certain supermarché. Je devais en manger au moins une fois par semaine.
Quand plus tard je me suis lancée dans la pâtisserie, c'est forcément celui là que j'ai fait. D'ailleurs il paraît que les ventes de Versaillais ont chutées à cette époque, car il est tellement simple que je l'ai fait un certain nombre de fois pour régaler tout le monde. Et puis, je suis passée à autre chose, d'autres goûts, d'autres gâteaux...
Ça faisait donc un bon bout de temps que je ne l'avais pas fait. Il reste toujours aussi agréable à déguster!
Comme il était pour l'anniversaire de son papa, elle a choisi la déco et je l'ai aidée à la réaliser...


Royal chocolat:

Biscuit :
2 blancs d'oeufs
45 g de sucre
45 g de poudre d'amande
45 g de sucre glace
15 g de farine

Préchauffer le four à 210°C.

Monter les blancs en ajoutant le sucre en plusieurs fois.
Mélanger la poudre d'amande, le sucre glace et la farine. Mélanger délicatement aux blancs à l'aide d'une spatule.

Placer un petit cadre rectangulaire sur une silpat. Étaler la pâte à l'intérieur du cadre.
Faire cuire 11/12 minutes.

Laisser refroidir, puis passer une lame à bout rond pour décoller le biscuit du cadre.


Croustillant praliné:

130 g de praliné
70 g de chocolat au lait pâtissier
12 gavottes

Faire fondre le chocolat au lait.
Ajouter le praliné. Bien mélanger.
Incorporer les gavottes réduites grossièrement en miettes.

Étaler le croustillant praliné sur le biscuit froid.

Placer au congélateur pendant 20 minutes.


Mousse au chocolat:

200 g de chocolat corsé pâtissier
100 g de chocolat noir pâtissier
50 cl de crème liquide entière

Faire fondre le chocolat.
Pendant ce temps, monter la crème. Elle doit rester souple.

Ajouter quelques cuillères de crème fouettée au chocolat, et l'incorporer rapidement.
Ajouter le reste de crème délicatement à l'aide d'une spatule.


Montage:

Verser un peu de mousse au chocolat sur un tapis relief. Bien étaler à l'aide d'une spatule.

Placer un cadre rectangulaire. Verser le reste de la mousse.
Placer le biscuit (coté croustillant dessous) sur la mousse.

Placer quelques heures au congélateur.

Enlever délicatement le tapis relief.
A l'aide d'un sèche cheveux, démouler le gâteau sur le plat de service.
Laisser dégeler au frais.

Saupoudrer de cacao amer, et placer la décoration. Ici, des feuilles ont simplement étaient recouvertes de chocolat fondu.




Pour finir: Vous pouvez remplacer le mélange praliné/ chocolat au lait par 200 g de pralinoise, mais ce sera peut-être un peu moins goûteux et plus dur à couper.
Sans tapis relief, placez d'abord le biscuit à l'intérieur du cadre (coté croustillant dessus), puis la mousse au chocolat.
Je vous conseille de faire de petites parts et de les accompagner de quelques chose de plus léger, car ce gâteau est tout de même très riche...


11 commentaires:

  1. Très réussi : il faut que je me lance !

    RépondreSupprimer
  2. hummm!! toujours fan de ce genre de gourmandise!!j'adore ta déco!!

    RépondreSupprimer
  3. j'ose pas essayer ;o)))) je peux en avoir une grosse part????? pitié dis oui :o)))

    RépondreSupprimer
  4. La guerre des bisous a commencé, tu es touché(e) !!!!!!A ton tour de toucher tes ami(e)s !Renvoie le moi si tu m'en fais un aussi !Tout ce que tu dois faire pour continuer cette guerre c'est transmettre ces bisous à un max de personnes !
    Bisousssssssssssssssss

    RépondreSupprimer
  5. Faire des "petites parts", ah ça non!!! Il est trop bon ce gâteau!!Ca me tente!!

    RépondreSupprimer
  6. Super chouette ! c'est un gâtea
    zu que j'aime bien et le tien est superbe.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour !
    Petite question bête : dans la partie "mousse au chocolat" quand tu dis "Pendant ce temps, monter la crème. Elle doit rester souple." Monter la crème signifie la fouetter (au fouet électrique)??
    Merci :)
    Le 24 je fais ma fête d'anniversaire et j'ai choisi ta recette :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, monter la crème, veut bien dire la fouetter, comme si tu faisais une chantilly. Il est préférable qu'elle ne soit pas aussi ferme qu'une chantilly, car sinon, la mousse au chocolat devient trop compact :)

      Supprimer
  8. Bonjour, j'ai un cadre à pâtisserie réglable. Quelles dimensions choisir pour ce gâteau avec les proportions de la recette ? Ça fait un moment que j'ai envie d'en faire un ! Merci.

    RépondreSupprimer