jeudi 4 février 2016

Galette bretonne complète


L'été dernier, j'ai profité de mon séjour en Bretagne pour approfondir ma connaissance des galettes. Il y en avait grand besoin! Jusque-là, je faisais une recette de pâte qui mélangeait farine de blé noir et farine de blé, le tout délayé par du lait. Je craignais qu'enlever la farine de blé soit synonyme de galère. Au contraire, elle se prépare tout aussi facilement.
Le goût n'a par contre absolument rien à voir.

J'ai aussi découvert un tour de main qui fait toute la différence. La cuisson de la galette garnie ne se fait que d'un seul côté et surtout elle est nappée généreusement de beurre salé. Je me souviendrais toujours de cette galette bien dorée dégustée sur les marches d'une église. Le beurre nous dégoulinait sur les doigts. Pas très light comme galette, mais absolument divine.

Je n'avais toujours pas eu l'occasion de tester cette recette chez moi.
Il me fallait absolument profiter de la Chandeleur. C'est une recette qui nous a tellement ravis, que je me promets de la faire plus souvent à l'avenir. Je pense même que je vais investir dans une galettière, une poêle plus grande et plus adaptée.

Pour la garniture, je suis restée sur la complète, jambon, fromage et œuf. J'ai simplement remplacé l’emmental, dont je ne suis pas très fan, par un fromage coulant et goûteux, l'Affiné au Chablis.


Galette bretonne complète:

Galettes:

350 g de farine de blé noir
1 cc de gros sel
800 ml d'eau fraîche
1 œuf

Mélanger tous les ingrédients.

Mettre la farine et le sel dans un grand saladier.
Faire un puits au centre.
Casser l’œuf et ajouter un peu d'eau. Mélanger en ajoutant progressivement l'eau.

Si vous avez un robot, n'hésitez pas à l'utiliser.
Au Thermomix, mettre tous les ingrédients dans le bol et mélanger pendant 10 secondes à vitesse 8.

Réserver la pâte à température ambiante pendant au moins 3 heures.
Mélanger avant utilisation. Ajouter éventuellement un peu d'eau si vous le jugez nécessaire.

Avec ces quantités, vous ferez environ 12 galettes de 27 cm.

Garniture: 

4 œufs
75 g d'Affiné au Chablis (ou un autre fromage à votre goût)
100 g de talon de jambon
un beau morceau de beurre salé
poivre

Commencer par préparer toutes les garnitures.
Planter une fourchette dans le beurre.

Faire chauffer la poêle.
Quand elle est très chaude, la graisser légèrement puis verser une petite louche de pâte.
Laisser cuire à feu vif.

Quand elle est prise, la décoller sans la retourner et baisser légèrement la flamme.
Passer délicatement le beurre sur toute la surface de la galette. Il fond au contact de la chaleur est nappe la galette juste ce qu'il faut.
Casser un œuf au centre et étaler légèrement le blanc.
Répartir des morceaux de jambon et le fromage.

Plier les bords de la galette sur la garniture.
C'est prêt quand l’œuf est cuit et le fromage fondu.

Manger aussitôt.

Faire de même pour toutes les galettes.


Pour finir: il vous restera de la pâte pour le lendemain. Je l'ai conservée au frais et sortie un bon moment à l'avance.

Variez les garnitures selon vos envies ou selon le contenu de votre frigo. 

16 commentaires:

  1. Très bonnes astuces, je ne savais pas non plus qu'il fallait la cuire que d'un côté!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    J' adore, mais souvent à la maison, je fais galette à la fondue de poireaux et des aiguillettes de poulet ou de dinde, ou bien avec des dés de saumon cuit ou du saumon fumé.

    Bone journée

    RépondreSupprimer
  3. C'est noté et merci pour toutes ces précisions et astuces. Une question me taraude : vous écrivez que vous avez conservé le reste de pâte pour le lendemain. Cela ne pose pas de problème avec une composition à base d'oeuf cru ? Sinon, je reçois une amie bretonne pour quelques jours : elle va devoir passer à la crêpière. Elle m'a souvent parlé d'une spécialité à base de saucisse...à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jusqu'au lendemain, il n'y a aucun soucis. Au-delà de 48 heures, la pâte se conserve aussi au congélateur ;)

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse Carine. Recette faite hier soir et mon chum a beaucoup apprécié. J'ai réalisé pour chaque personne une galette complète et une au chèvre/lardons. A renouveler, comme plats dits conviviaux, même avec des invités

      Supprimer
  4. Ta recette m'emmène directement en Bretagne, surtout la photo! B
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bravo ! Ca, c'est la vraie recette de la pâte à galette bretonne, celle au blé noir.
    Pour Val, on peut aussi la faire sans œuf, ce qui importe c'est surtout le blé noir, le gros sel et la qualité de l'eau.
    Quant à la spécialité à base de saucisse, chez nous, on l'appelle la "galette saucisse". C'est un peu le food street breton. Mais pas avec n'importe quelle saucisse ;-)
    Une petite bolée de cidre pour accompagner tout ça, on ferme les yeux et on est en Bretagne.

    Merci de rendre hommage à cette Bretagne qui me manque tant.

    Valérie (une bretonne ayant migré à Paris :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais eu l'occasion de goûter la galette saucisse. Il faudra quand même que je teste ça avec des saucisses de chez moi ;)

      Supprimer
  6. C'est délicieux également avec des andouillettes ! j'adore les galettes mais j'avoue que je les achète sous vide ! (un peu paresseuse !)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, effectivement, on mange très souvent ici des galettes! On adore!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Une recette a tester, et surtout lastuce de la cuisson d'un seul côté ! Génial , merci

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Merci de mettre notre belle région à l'honneur avec sa gastronomie !

    Tout ce qui à été dit est exacte...bien... mais une petite précision: Vous devez "battre" la pâte à galette jusqu’à obtenir beaucoup de bulles en surface...cela ce fait à la main traditionnellement en frappant la pâte les doigts écartés ! Attention au éclaboussures !:) Vous pouvez utiliser un robot ou un fouet à défaut... C'est l'aire qui va entrer dans la pâte qui va permettre le processus de fermentation...Vous aurez alors plein de petits trous dans votre galette et elle sera beaucoup plus légère et croustillante ! Encore un précision : le blé noir (sarrasin) doit fermenter au frais (réfrigérateur) lentement

    RépondreSupprimer
  10. Suite: Encore un précision : le blé noir (sarrasin) doit fermenter au frais (réfrigérateur) lentement c'est pour cette raison que la recette précise d'utiliser de l'eau "fraiche" afin de ralentir la fermentation qui peut durer une journée et une nuit. Elle sera au top 48h après !!! Bon appétit...Breton ! Je suis traiteur crêpier à Bourgbarré...chuttt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces infos. J'en ferai très bon usage ;)

      Supprimer