mercredi 4 mai 2016

Lasagnes courgettes, saumon et burrata


C'est au restaurant que j'avais goûté des lasagnes courgettes et saumon. J'avais adoré. C'est surtout la sauce qui n'était pas une béchamel classique comme on trouve habituellement dans les lasagnes qui m'avait séduite.
quand j'ai voulu refaire ce plat, j'ai préparé une sauce à base de bouillon de légumes. Le résultat nous a beaucoup plu. Voilà deux fois que je prépare ces lasagnes et elles ont ravi tous le monde. La première fois, par contre, je n'avais pas mis de fromage à l'intérieur, mais il manquait quelque chose. Là, j'ai ajouté une belle burrata trouvée en promotion dans mon magasin.

Ces lasagnes sont vraiment très agréables à manger. Beaucoup plus légères que des lasagnes classiques, elles se prêtent bien à la saison. Je les ai parfumées à l'ail des ours. Quand ce ne sera plus la saison, j'utiliserai un mélange de persil et d'ail.

lundi 2 mai 2016

Vanilices, biscuits serbes


Après la réalisation des sfogliatelle, il me restait pas mal de saindoux. J'étais partie pour l'utiliser dans des montecaos. Puis, en cherchant des recettes, je suis tombée sur les vanilices serbes de Parmesan et Paprika. La probalité d'avoir dans son frigo à la fois du saindoux et de la confiture de cynorrhodon (ou gratte-cul) étant tout de même très faible, j'y ai vu un signe et c'est donc ces biscuits que j'ai finalement réalisés.

J'ai suivi le conseil qui était de ne pas y goûter tout de suite, mais d'attendre plutôt quelques jours. En effet, ces biscuits se bonifient au fil des jours et la texture devient de plus en plus agréable en bouche.
Finalement, nous avons tellement apprécié que j'en ai préparé une nouvelle fournée que j'ai partagée autour de moi. J'ai beaucoup aimé la texture particulière, très friable qui est apportée par le saindoux. Par contre, celui-ci n'apporte aucun goût particulier.

Ces petits biscuits sont une très agréable découverte.
Si vous n'avez pas de confiture de gratte-cul, vous pouvez très bien choisir une confiture d'abricots. Ce sera très bon aussi.

mercredi 27 avril 2016

Sfogliatelle napoletane


Un samedi maussade d'avril... Au programme, une journée de cuisine avec Véronique, Le Monde de Milan. Nous nous sommes lancées un défi, celui de réaliser des sfogliatelle, de délicieuses et emblématiques pâtisseries italiennes. Leur confection est un vrai challenge, et nous ne seront pas trop de deux pour ça.
En effet, la pâte qui les compose est très particulière. Il s'agit d'une pâte très, très fine qui est badigeonnée de saindoux avant d'être roulée en gros boudin, puis coupée et façonnée en forme de petits cônes. Pour la réaliser on utilise une machine à pâte. Ce n'est finalement pas si compliqué que ça. Il suffit de disposer de temps, de place et de 4 mains.
Tout en papotant, les sfogliatelle prennent forme tranquillement.

Une journée de cuisine est toujours un grand plaisir. Et quelle satisfaction de les avoir faites et de les déguster.

Pour la recette, nous nous sommes largement inspirées d'une recette trouvée dans un Jamie Magazine. Pour le façonnage, des vidéos nous ont bien aidées.
Nos sfogliatelle sont garnies d'une crème pâtissière riche en jus de citron dans laquelle on rajoute des fruits confits et de la ricotta.

Depuis, j'ai eu l'occasion d'en goûter en Italie. Elles étaient garnies de Nutella.
On peut donc imaginer toute sorte de garnitures plus ou moins authentiques.

lundi 25 avril 2016

Retour de vacances et recettes italiennes


Voilà, les meilleures choses ont une fin et nous voilà de retour de croisière. Nous avons passé 12 jours très agréables entre l'Italie et la Grèce.
Nous avons d'abord visité Gènes puis Naples et le site d'Herculanum avant d’accoster à Kalamata pour visiter Mystra, puis à Nauplia. Puis c'était Volos et les monastères des Météores et Athènes. Finalement, c'est en Sicile, à Trapani que nous avons fini ce joli voyage.

Bien évidemment, tout au long de cette croisière, que ce soit sur le bateau ou sur terre, la gastronomie a tenu une place importante. J'ai fait de très belles découvertes, comme par exemple la mostarda, un condiment italien étonnant et tellement délicieux à base de fruits confits épicés. Je garde aussi un merveilleux souvenir de la salade grecque, composée de légumes parfaitement mûrs et savoureux à souhait. Les spanatopitas et les patatopitas étaient aussi délicieuses.
En Sicile, nous avons adoré les cannoli et les brioches garnies de glace.
Je pourrais aussi parler des arancini, de la focaccia ou encore des koulouris...

Il y a tellement de choses que j'ai goûté!
Les mois prochains seront forcément influencés par toutes ces découvertes et le voyage en Italie et en Grèce va se poursuivre dans ma cuisine.

En attendant, il va nous falloir reposer un peu notre corps de tous ces abus. De plus, le passage de la chaleur estivale de Grèce, avec plus de 30°C, aux températures hivernales de France a eu raison de notre organisme. Il n'est vraiment pas certain que je cuisine beaucoup dans les jours à venir.

J'ai tout de même quelques recettes en réserve et je vais très vite vous mitonner un article très sympa sur une spécialité napolitaine. Ceux qui me suivent sur Instagram (ici) doivent savoir de quoi je parle. Je laisse la surprise aux autres.

Et puis il y a aussi déjà un certain nombre de recettes italiennes sur le blog. N'hésitez pas à fouiller.
Je vous propose donc aujourd'hui un petit retour en arrière avec quelques recettes choisies parmi tant d'autres.

samedi 9 avril 2016

Onion rings


Une semaine avant de partir en vacances, j'ai pris la bonne résolution de vider complètement mon frigo et le plus possible mes placards. C'est un petit jeu très amusant que d'optimiser ce que l'on a à disposition tout en se faisant plaisir.
Dans une démarche anti-gaspi, il est important d'avoir ces réflexes.

Je cherchais donc la bonne idée pour accompagner une scarole et c'est un filet d'oignons qui m'a finalement inspirée. J'ai eu envie d'onion rings, ces petits anneaux d'oignons frits que j'adore, mais que je n'avais encore jamais eu l'occasion de cuisiner.

C'est en réalité hyper simple à préparer et c'est vraiment un délice. Je me suis tellement régalée que j'en ai refait dès le lendemain afin de prendre quelques photos. Ces petites rondelles d'oignons sont parfaitement croustillantes et bien parfumées. Elles se dégustent du bout des doigts, Trempées dans une sauce piquante, elles sont idéales pour l'apéritif ou avec une salade.
Je les imagine aussi très bien aux côtés d'un hamburger. Ça change évidemment des frites.

vendredi 8 avril 2016

Pain garni à l'ail des ours et au fromage de chèvre


Miam! Un joli pain richement garni en ail des ours et en fromage...
J'ai publié une photo il y a quelques jours sur Instagram. Je ne m'attendais vraiment pas à un tel succès. Tout comme moi, vous aimez la simplicité et l'originalité de ce plat. Et aussi le fromage!
Alors, quand j'ai dû préparer un plat avec des produits de saison pour le buffet de la journée des blogueuses qui avait lieu hier chez Zôdio, j'ai finalement pas trop hésité sur ce que j'allais préparer.

Habituellement, j'aime beaucoup utilisé le Cantal, mais comme j'avais déjà publié une recette ici, j'ai préféré cette fois utiliser du fromage de chèvre. Le Chabichou fond moins bien que le Cantal durant la cuisson, mais son mariage avec l'ail des ours est délicieux.

Est-il vraiment nécessaire de préciser que ce petit pain a beaucoup plu?
Si vous aussi vous voulez séduire au moment de l'apéritif, sur un buffet ou en accompagnement d'une salade, n'hésitez pas à tenter ce délicieux pain garni.