lundi 11 mars 2013

Compote de pommes aux spéculoos

Quand on prépare les repas de sa famille, il faut bien souvent composer avec les goûts de chacun...Et certains sont parfois bien difficiles à contenter!
Ma grande fille, n'est pas trop pénible. Il faut dire que c'est toujours un plaisir de lui faire manger des légumes de toutes sortes et sous toutes les formes possibles. Et ça, c'est déjà bien!!!
Par contre, elle ne prend pas beaucoup de plaisir à manger la plupart des fruits frais. Il me suffit pourtant de les préparer sous forme de salade de fruits (ça me fait penser que je ne vous ai pas encore donné ma super recette...), de les accompagner d'une petite sauce ou de les cuire pour qu'elle en raffole.
Bien souvent, elle aime finir son repas avec une compote de pommes. Pour changer, je l'ai très souvent parfumée aux spéculoos ces derniers temps...
Tellement simple et tellement réconfortante!


Compote de pommes aux spéculoos:

1 kg de pommes (golden)
60 g de spéculoos
1 filet de jus de citron

Éplucher et couper les pommes en morceaux.

Au Thermomix, placer les pommes dans le bol.
Mixer pendant environ 10 secondes à vitesse 5.
Ajouter un filet de jus de citron puis, faire cuire pendant 6 minutes à 90°C et vitesse 3.

Ajouter les spéculoos et mixer pendant environ 10 secondes à vitesse 5 (un peu plus fort, si vous l'aimez plus lisse!)

Au micro-onde, placer les pommes dans un récipient adapté avec le jus de citron, filmer et faire cuire à vitesse maximale pendant 5/6 minutes. Vérifier la cuisson.

Ajouter les spéculoos et mixer jusqu'à la texture souhaitée.

Manger bien froide.


Pour finir: il est aussi possible de faire la compote à la casserole, en ajoutant un petit fond d'eau et en choisissant un feu très doux. Ce n'est pas ma méthode préférée, car elle prend un peu trop de temps...et il faut souvent que je me dépêche si je veux qu'elle soit bien froide pour le dessert!

Je ne mets pas de sucre, mais vous pouvez éventuellement rajouter une cuillère à soupe de sucre roux si vous voulez une compote plus sucrée.

7 commentaires: