mercredi 19 juin 2013

Clafoutis aux cerises en toute simplicité

J'aime varier les plaisirs, les saveurs et pourtant pour le clafoutis aux cerises, je reviens toujours à la recette traditionnelle. Elle a un petit coté rassurant. J'aime retrouver le goût du clafoutis aux cerises de mon enfance.
Par contre, ma recette de base, dénichée il y a un bonne vingtaine d'années dans un livre a pas mal évoluée au fil des printemps. Les ingrédients sont restés les mêmes: du lait, des œufs, de la farine, du sucre, un peu de vanille et de belles cerises noires. Les quantités de sucre, elles, ont légèrement diminuées. Les goûts changent!
La toute dernière modification que j'ai apportée est partie du simple constat qu' on laisse toujours la pâte à crêpes ou à cannelés reposer. Ce temps de repos n'est pas fait juste pour nous embêter. Il permet à la farine de s'imprégner du lait, de gonfler. Pour preuve, on constate toujours que la pâte est plus épaisse après repos. Et si c'est bon pour les crêpes, pourquoi n'en serait t'il pas de même pour le clafoutis?
J'ai donc aussi laissé ma pâte à clafoutis reposer quelques heures. Et là, on a tous étaient d'accord pour dire que c'était le meilleur clafoutis que j'avais fait. Il gagne nettement en onctuosité.

Du plaisir en toute simplicité!


Clafoutis aux cerises:

4 œufs
60 g de sucre en poudre
20 g de sucre vanillé
1 pincée de sel
80 g de farine
250 ml de lait entier
500 g de cerises noires

Fouetter les œufs. Ajouter les sucre et bien mélanger.
Ajouter la farine et le sel. Mélanger.
Ajouter le lait tout en remuant.

Réserver la pâte pendant au moins 2 heures au frais ( 12 heures si vous voulez!).

Préchauffer le four à 190°C.

Laver et équeuter les cerises. Les placer dans un moule en silicone.
Verser la pâte dessus.

Enfourner pendant environ 35 minutes.

Laisser tiédir avant de démouler.

Pour finir: à déguster tiède ou froid, mais toujours à température ambiante. 
Éventuellement, saupoudrez de sucre glace.

Pour plus de crémeux, il est possible de remplacer 50 à 70 g de lait par de la crème.

Il est possible d'utiliser un autre moule que celui en silicone. On peut par exemple choisir un plat en terre cuite. Dans ce cas là, il est préférable de bien beurrer le plat avant de disposer les cerises.

7 commentaires:

  1. simple certes, mais tellement, tellement bon!! ;) miam! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il est superbe ! Je ne connaissais pas l'astuce de laisser reposer la pâte, mais je retiens.
    Et pour enfin départager les deux écoles qui s'affrontent chez moi : le vrai clafoutis, c'est cerises avec ou sans noyaux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AVEC bien sur!!! Il parait que ça donne du goût... Mais surtout, je pense que sans noyaux, ça doit trop détremper la pâte. De plus, il ne faut pas oublier que c'est un dessert "paysan", donc on s’embêtait pas beaucoup :)...

      Supprimer
  3. Je suis une inconditionnelle des clafoutis et tous les ans j'en prépare facilement 4 ou 5... du jardin à la cuisine on ne s'en lasse pas... le prochain sera donc réalisé avec ma recette fétiche mais avec ton astuce de faire poser la pâte... je n'y avais jamais songé et c'est une très bonne idée ;)

    RépondreSupprimer