samedi 5 octobre 2013

Gelée de pommes à la cannelle

Ce n'est pas un scoop, et celles et ceux qui me connaissent ou suivent mon blog le savent bien... je suis absolument nulle en jardinage. Quand j'ai emménagé dans ma maison, il y a 10 ans, j'ai très vite planté des arbres fruitiers avec l'espoir de crouler un jour sous les fruits de saison. C'est ainsi que sont morts chez moi pas moins de 3 cerisiers, 1 pommier, 1 mirabellier, 1 figuier et aussi des framboisiers, des groseilliers... Et encore, je ne parle pas de ceux qui n'étaient pas destinés à me donner de jolis fruits.
Ouais, au vu de cette liste on pourrait me taxer de serial killeuse!

On doit d'ailleurs avoir un peu pitié de moi, car on me donne régulièrement des fruits, que je m'applique à cuisiner.
Quand on m'a fait passer une cagette de petites pommes, j'ai tout de suite pensé à faire une gelée. Il est en effet indispensable d'avoir des fruits non traités pour la réaliser. C'était un choix d'autant plus judicieux que mes petites pommes étaient pas mal "habitées".


Gelée de pommes à la cannelle:

des pommes non traitées
de l'eau
2 bâtons de cannelle
600 g de sucre pour 1 kilo de jus obtenu
1 jus de citron

Laver les pommes.
Les couper en 4 sans les éplucher ni enlever les pépins. Par contre, enlever toutes les parties douteuses.

Placer les pommes dans une grande casserole et verser de l'eau à hauteur des pommes.

Faire mijoter à petit feu pendant 1 bonne heure.
Laisser refroidir.

Filtrer le jus obtenu au travers d'un chinois, sans appuyer.

Peser le jus obtenu.

Verser ce jus dans une casserole avec la bonne quantité de sucre et le jus d'un citron.
Porter à ébullition et laisser bouillonner pendant environ 20/25 minutes. Tester la prise sur une assiette froide.

Mettre la gelée bien chaude dans des pots stérilisés à l'eau bouillante.


Pour finir: on trouve parfois au bord des chemins des pommiers sauvages. Les pommes ne sont pas mangeables comme ça, mais feront d'excellentes gelées. Il faudra prévoir un peu plus de sucre.
Il est aussi possible d'utiliser les peaux et les trognons (toujours non traités!) qui vous restent d'une autre préparation. Ce sont eux qui contiennent le plus de pectine. 

On pourra faire de même avec des poires. La gelée de coings se fera elle aussi sur le même principe.

Normalement, votre gelée devrait bien prendre. Si par malheur, ce n'est pas le cas, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de Vitpris mélangée à deux cuillères à soupe de sucre et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes.

Je me suis servie de cette gelée pour napper une tarte aux pommes. Je vous donne la recette très vite!

13 commentaires:

  1. merci pour cette recette

    RépondreSupprimer
  2. je vais faire cette recette pour dimanche soir grand merci pour vos idées

    RépondreSupprimer
  3. a essayer aussi ,vu que j'en ai plein poires pommes ,, et marre des compote

    RépondreSupprimer
  4. Hum j'adore la gelée de pommes je sais comment la faire maintenant. Je saurai quoi faire de mes pommes la prochaine fois ça changera des crumbles!

    RépondreSupprimer
  5. Trop bon les gelées de pommes, poires, coings...
    Vive les fruits d'automne...

    RépondreSupprimer
  6. La cannelle à filé en cours de route, dommage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut effectivement mettre les bâtons dans la casserole avec les pommes et l'eau ;)

      Supprimer
  7. Je vient juste de préparé la gelée ,elle a super bien réussi je ne connaissé pas cette recette mais super heureuse de la connaitre maintenant , merci pour votre partage

    RépondreSupprimer
  8. Combien de kg de pommes pour la quantité de jus indiqué ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de quantité de pommes précise. Il faudra peser le jus obtenu ;)

      Supprimer